Subscribe to Blog via Email

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

Premier avion atterrit toujours sur l’île de Sainte Hélène

Une seconde avant de touch down, premier vol et atterrissage de Sainte-Hélène.

Une seconde avant de touch down, premier vol et atterrissage de Sainte-Hélène.

HISTORIQUE PREMIER VOL | Darrin Henry

Traduit en français par Alison Laycock. Merci.

English LanguageAvec la délicatesse d’un doux baiser [the tiny twin prop plane] a atterri sur le nouvel aéroport de Sainte Hélène aujourd’hui. Pourtant, l’impact de cet événement sera répercuter dans les 500 prochaines années de l’histoire de l’ île, tout comme le débarquement de Joao da Nova Castella par bateau a fait il y a un demi-millénaire.

OK, mes mots sont un peu fleuris, mais cela a été une journée incroyable, on a attendu plus de 10 ans depuis l’aéroport a été annoncé et je ne peux pas me retenir. Cela peut ne pas sembler une grosse affaire pour certains lecteurs, mais en termes de Ste Hélène, il est apparenté à l’atterrissage sur la lune!

L’histoire faite. Un atterrissage de l’avion [Beechcraft King Air 200] après 4 heures et demie de vol de l’Angola, l’Afrique.

L’histoire faite. Un atterrissage de l’avion [Beechcraft King Air 200] après 4 heures et demie de vol de l’Angola, l’Afrique.

Par l’horodatage de mon appareil-photo, le [touchdown] était exactement à 13.44.25 mardi, le 15 septembre 2015.

Pilote pour le premier vol à Ste Hélène

Le capitaine Grant Brighton était aux commandes de l’avion spécialement modifié, ayant volé tout le chemin de Johannesburg, Afrique du Sud, le ravitaillement en Angola avant de traverser l’Atlantique pour nous rejoindre. C’est maintenant ici pendant une semaine pour effectuer des vols d’étalonnage.

“C’était incroyable, que nous nous sentons privilégiés de faire partie de votre projet,” Grant nous a dit. “Je suis heureux d’être ici. La piste est bien, les conditions sont bonnes, vous avez des belles installations ici. C’est merveilleux.”

Des centaines de personnes sont venues pour regarder l’événement historique.

Des centaines de personnes sont venues pour regarder l’événement historique.

Tiffany Plato a dit "J’avais des émotions mixtes, l’excitation mais aussi un peu triste pensant à des gens qui ne sont plus ici pour voir tout cela s’est passé (ils ont décédé). Mais finalement notre île s’avance. Bien que nous aimons tous le RMS St Helena, maintenant il sera plus facile pour les gens à aller en vacances plus souvent."

Tiffany Plato a dit “J’avais des émotions mixtes, l’excitation mais aussi un peu triste pensant à des gens qui ne sont plus ici pour voir tout cela s’est passé (ils ont décédé). Mais finalement notre île s’avance. Bien que nous aimons tous le RMS St Helena, maintenant il sera plus facile pour les gens à aller en vacances plus souvent.”

Parking sur la pente avant le garage de Bradley.

Parking sur la pente avant le garage de Bradley.

Pat Henry : "il est l’heure de vérité certainement historique pour Ste Hélène. Nous nous souvenons de tous ce qui ont voulu l’aéroport qui ne sont plus ici aujourd’hui pour voir le vol. Leur soutien a aidé à réaliser ce projet"

Pat Henry : “il est l’heure de vérité certainement historique pour Ste Hélène. Nous nous souvenons de tous ce qui ont voulu l’aéroport qui ne sont plus ici aujourd’hui pour voir le vol. Leur soutien a aidé à réaliser ce projet”

Voir Ste Hélène pour la première fois

J’ai été un des quelques photographes fortunés stationnées autour de la piste d’atterrissage et assez chanceux pour capturer le moment historique d’un excellent point de vue.

Un petit groupe de fonctionnaires et dignitaires de l’île one été assemblés sur la colline à ma droite donnant sur le bâtiment du terminal.

Dessus mon épaule gauche en arrière vers le haut du garage de Bradley et de la forêt du millénaire, près d’un mile de distance peut-être, des centaines de personnes étaient rassemblées pour regarder, y compris Sharon. D’autres ont été sporadiquement alignés le long de la crête sur le Horse Point. Même les pilotes ont remarqué.

Copilote dans l’avion, Dillan Van Niekert, a déclaré plus tard “l’essentiel pour moi était de voir l’île, voir tout le monde sur la montagne qui nous regarde.”

Les jeunes qui regardent le moment l’avion a atterri à distance.

Les jeunes qui regardent le moment l’avion a atterri à distance.

2ème fly-by avant l’atterrissage.

2ème fly-by avant l’atterrissage.

Enveloppant bien contre le vent de septembre.

Enveloppant bien contre le vent de septembre.

Nous avons tous voulu témoigner le moment que beaucoup, beaucoup (beaucoup) de gens pensaient ne viendrait jamais, le jour où le premier avion a atterri sur Ste Hélène.

Au garage de Bradley, les personnes de tous âges étaient la, des bébés jusqu’à la résidente plus ancienne de l’île, Ma Flo à l’âge de 101 ans.

Le temps d’hiver (hiver de l’île) signifiait une veste et une casquette et flacons de thé ont été préférés à quelque chose d’alcoolique, pour la plupart !

St Helena Plo et les sandwiches de pâte de tomate

Certaines familles sont venues de bonne heure. Tommy et Milly Benjamin, de la vallée de Rupert ont été les premiers à obtenir une place de choix à 10 heures et demie du matin, avec leur fils Colin et petit-fils Lucas. Milly avait cuisiné [St Helenian Plo] et les sandwiches de pâte de tomate, 2 de nos plats préférés à Ste Hélène.

G – D Milly, Tommy, Colin et Lucas Colin : "tout le monde est excite et c’est une journée intéressante pour nous car nous vivons dans la vallée de Rupert, nous avons vu chaque pièce qui a été expédié ici pour le projet. Nous avons le plat [Plo], les sandwiches de pâte de tomate, du thé et du café ! Nous avons probablement assez de nourriture pour nourrir l’équipage ! C’est une occasion très spéciale. Nous parlons déjà d’un voyage d’ici. Nous aurons un tremplin dans l'avion maintenant à n'importe où dans le monde."

G – D Milly, Tommy, Colin et Lucas
Colin : “tout le monde est excite et c’est une journée intéressante pour nous car nous vivons dans la vallée de Rupert, nous avons vu chaque pièce qui a été expédié ici pour le projet. Nous avons le plat [Plo], les sandwiches de pâte de tomate, du thé et du café ! Nous avons probablement assez de nourriture pour nourrir l’équipage ! C’est une occasion très spéciale. Nous parlons déjà d’un voyage d’ici. Nous aurons un tremplin dans l’avion maintenant à n’importe où dans le monde.”

Approche finale pour l’atterissage.

Approche finale pour l’atterissage.

Beaucoup de personnes ont apporté des chaises pour avoir une vue plus confortable.

Beaucoup de personnes ont apporté des chaises pour avoir une vue plus confortable.

Un spectacle qui va bientôt devenir normal, un atterrissage de l’avion à Ste Hélène.

Un spectacle qui va bientôt devenir normal, un atterrissage de l’avion à Ste Hélène.

Comment le premier avion a atterri à Ste Hélène

L’avion, il était arrivé, nous traitait de deux survols au programme avant d’atterrir. Bon, ce n’était pas seulement comme un régal pour nous sur le terrain, ils ont vérifié pour “cisaillement” comme prévu. Le premier était une passe haute vitesse ; la seconde a été plus lente et un peu plus bas. Et puis, le moment ‘historique.’

Premier avion à atterrir sur l'île Sainte-Hélène.

Premier avion à atterrir sur l’île Sainte-Hélène.

En approche finale, j’ai pu voir l’avion se déplacer un peu ; les ailes plongé tout d’abord un sens, puis l’autre alors que le pilote a apporté des ajustements pour trouver le bon alignement. Depuis un long chemin sur j’étais au courant d’un éclairage nouveau sur l’avant de l’avion ; plus proche dans le train d’atterrissage a attiré mon attention, pendent vers le bas pour atteindre la terre. Et puis tout d’un coup l’avion était au-dessus de la piste, glisse doucement vers le bas. La roue gauche et la roue de nez a touché d’abord, puis le droit. La roue de gauche a fait le plus de rebonds, s’élevant vers le haut hors de la piste avant de s’installer, et puis l’avion a été entièrement vers le bas. Histoire faite.

Rodney, Reid & Lyn. Lyn Buckley: "ça fait que dès lors la vie va changer." Rodney Buckley: "une journée incroyable. J'ai attendu 40 ans pour cela ! Si nous sommes restés avec juste les accès de la mer que Sainte-Hélène n'aurait jamais bien fait. Croyez-moi, maintenant nous avons un aéroport, peut-être dans les 20, 30, 40 ans, nous aurons des avions et des navires." Lyn Buckley: "c'est certainement un plus. À bord du navire, il est toujours triste de voir beaucoup de Médivacs. Au moins je sais maintenant qu'ils obtiendront l'aide dont ils ont besoin beaucoup plus vite."

Rodney, Reid & Lyn. Lyn Buckley: “ça fait que dès lors la vie va changer.”
Rodney Buckley: “une journée incroyable. J’ai attendu 40 ans pour cela ! Si nous sommes restés avec juste les accès de la mer que Sainte-Hélène n’aurait jamais bien fait. Croyez-moi, maintenant nous avons un aéroport, peut-être dans les 20, 30, 40 ans, nous aurons des avions et des navires.”
Lyn Buckley: “c’est certainement un plus. À bord du navire, il est toujours triste de voir beaucoup de Médivacs. Au moins je sais maintenant qu’ils obtiendront l’aide dont ils ont besoin beaucoup plus vite.”

L'équipage de l'avion comprenait le Capitaine Grant Brighton, copilote, Dillan Van Niekerk, vol chef inspecteur Nick Whitehouse, FCSL chef pilote, Stuart Rawlinson et ingénieur en chef Aircraft, Jeffrey McKenzie.

L’équipage de l’avion comprenait le Capitaine Grant Brighton, copilote, Dillan Van Niekerk, vol chef inspecteur Nick Whitehouse, FCSL chef pilote, Stuart Rawlinson et ingénieur en chef Aircraft, Jeffrey McKenzie.

Entrepreneurs en Afrique du Sud, Basil Read, ont construit l'aéroport de Sainte-Hélène, dirigé par le directeur, Deon De Jager, qui était là avec sa femme, Chrezelda, pour accueillir le vol.

Entrepreneurs en Afrique du Sud, Basil Read, ont construit l’aéroport de Sainte-Hélène, dirigé par le directeur, Deon De Jager, qui était là avec sa femme, Chrezelda, pour accueillir le vol.

L'équipe d'accès de Sainte-Hélène (avant) et le nouvellement nommé directeur de l'aéroport, Nigel Spackman, posant l'avec équipage.

L’équipe d’accès de Sainte-Hélène (avant) et le nouvellement nommé directeur de l’aéroport, Nigel Spackman, posant l’avec équipage.

Comme beaucoup de Saints, probablement plus, qui ont cherché vers l’avant jusqu’à ce jour si longtemps même Sharon et moi étaient remplis de sentiments mixtes. Tristesse pour la famille et les amis qui ont rêvé avec nous de cette journée, mais malheureusement jamais vécu pour le voir. Mais aussi le bonheur pour le potentiel changement positif que maintenant va venir, surtout pour les plus jeunes.

Les vols commerciaux devraient commencer au début de 2016 et une culture de 500 ans de voyage de mer exclusif à Sainte-Hélène viendra à son terme.

Mettre fin à l’isolement pour Sainte-Hélène

Nous avons tous nos pensées sur comment elle nous touche tant que résidents de Sainte-Hélène.

Christine Caswell était là pour faire partie de l’histoire, avec sa famille. “Depuis que je suis à l’école, et nous avons écrit des essais sur l’idée d’un aéroport sur notre île. Vingt ans plus tard il s’est réellement passé. Maintenant, il devrait être plus facile pour accéder à des lieux, plus vite et pour des périodes plus courtes. Pour nous maintenant en famille nous serons en mesure de voler d’ici en quatre heures, plutôt que de dépenser cinq jours à bord du navire. »

Miss St Helena, Sinead Green, faisait partie du Comité d'accueil pour accueillir l'équipage.

Miss St Helena, Sinead Green, faisait partie du Comité d’accueil pour accueillir l’équipage.

L'équipage de conduite avec le gouverneur de l'île, Mark Capes (au centre) et le directeur de Basil Read, Deon De Jager.

L’équipage de conduite avec le gouverneur de l’île, Mark Capes (au centre) et le directeur de Basil Read, Deon De Jager.

Nous pourrions continuer éternellement discuter les possibilités que maintenant à relever. C’est excitant, stimulant et peut-être juste un peu effrayant aussi bien.

Mais quelle journée ça a été. Il y a un peu plus de 500 ans que l’île a réveillé avec un navire ancré au large de Jamestown pour la première fois. Demain quand le soleil se lève sur plaine de « Prosperous Bay », il y aura un avion assis sur l’île pour la première fois. Incroyable.

La nouvelle normalité. Il y a des avions sur Sainte-Hélène.

La nouvelle normalité. Il y a des avions sur Sainte-Hélène.

COMMENTS

POST A COMMENT